Comment sélectionnons-nous nos producteurs ?

  • Post category:Nos producteurs
  • Reading time:3 mins read

Comment trouvons-nous de nouveaux producteur.trices, et comment savons nous que nous pouvons avoir une entière confiance en eux/elles ? Éléments de réponse sur notre démarche !

Le contact humain avant tout

Amankay et Louis

Nous (Sandrine et Louis) avons vécu sur la côte andalouse pendant une année complète en 2017, en compagnie de plusieurs producteurs Bio.

Nous étions volontaires dans plusieurs fermes en tant que Woofers et avons donc côtoyé et travaillé directement avec plusieurs fermiers qui sont devenus de véritables amis avec le temps.

C’est en gardant ce lien et en l’entretenant que nous avons démarré ce projet en 2019, avec quelques amis producteurs de confiance.

Visiter les fermes et poser des questions

Des cherimoliers chez Benja irrigés par micro irrigation

Bien que nous vivions désormais en France dans la région toulousaine, nous allons régulièrement rendre visite aux amis et producteurs avec lesquels nous travaillons.

Le fait de connaître les lieux et de parler couramment espagnol nous permet de construire des relations de confiance dans la durée avec les producteurs. Nous les connaissons personnellement et passons du temps sur leurs fermes pour prendre des photos et des vidéos.

Notre démarche s’inscrit dans une envie de transparence, c’est pourquoi nous consacrons autant de temps sur cette partie. Explorez donc les pages dédiées à nos producteurs, et visionnez leurs vidéos pour savoir d’où viennent vos fruits !

Vérifier les techniques de culture et le respect humain

Des abeilles en train de butiner la fleur de maracuya

Nous considérons que le label Bio n’est pas une preuve suffisante de qualité. C’est important bien sûr, mais quand nous faisons la connaissance d’un nouveau producteur, nous préférons aller sur le terrain en compagnie de Benja, producteur Bio de longue date, pour vérifier que tout est en ordre et qu’il/elle respecte notre démarche de qualité.

Les éléments que nous contrôlons sur le terrain sont par exemple : absence d’utilisation d’herbicide et de pesticide, mélange des cultures, etc.

Nous nous renseignons également sur le nombre de personnes travaillant sur place et sur leur rémunération, et allons à leur rencontre (dans le cas rare où l’agriculteur.trice n’est pas seul.e).

L'expérience avant tout !

bol de fruits tropicaux

Enfin, point important et pas des moindre, nous testons les produits avant de vous les proposer !

Nous dégustons les fruits sur place, et vérifions aussi qu’ils se conservent bien dans le temps !